Articles

Affichage des articles du février, 2016

Lettre ouverte ou ma non confiance en l'avenir.

Image
Il y a encore des jours où je suis triste. Des jours où je me rends compte que ce n'est pas autant derrière moi que je le voudrais. En même temps, comment mettre ça derrière moi ? C'est pas comme si j'avais eu le choix. Alors oui, ça me rend triste. Parce qu'on ne sera jamais d'accord. Parce qu'on ne se reparlera probablement jamais. Et je ne peux pas m'empêcher de trouver ça con. Parce que j'aurai tellement voulu partager des choses avec toi. Il y a des choses dont je ne m'imagine parler avec personne d'autre. Qui sera là pour me rassurer quand, à mon tour, je serai mère ? Qui sera là pour me dire de ne pas lâcher quand je vacillerai ?
Tu vois, en ce moment, ta petite fille rêve. Elle rêve à une vie d'adulte, une maison, un boulot et une grossesse. C'est assez ridicule, parce que ce n'est pas près d'arriver, mais encore plus parce que je n'ai personne à qui parler de ça. J'aurai besoin de te parler de ça, toi qui à l&…